DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine : le calme devrait revenir

Vous lisez:

Ukraine : le calme devrait revenir

Taille du texte Aa Aa

En Ukraine, un compromis a été trouvé entre le pouvoir et l’opposition. Un compromis politique sur fond de réforme parlementaire. Réforme électorale d’abord, avec l’adoption d’amendements présentés comme cruciaux pour éviter les fraudes lors du nouveau second tour de la présidentielle, le 26 décembre. Ainsi, la commission électorale a été dissoute. De quoi satisfaire le candidat de l’opposition Viktor Iouchtchenko, lui qui parle désormais de “chemin tracé vers la victoire”. Réforme constitutionnelle également, puisque le Parlement a approuvé la réduction du pouvoir présidentiel, une réforme voulue, il faut le souligner, par Léonid Koutchma lui-même. Plus de responsabilités donc pour le Premier ministre et pour le Parlement. Cette réforme n’entrera pas en vigueur avant septembre 2005 ou janvier 2006, juste avant les législatives. Un simple report de la crise est à craindre.Le compromis satisfait tout le monde : le président, qui parle “d’acte de consolidation et de réconciliation de l’Ukraine”, et l’opposition orange de Iouchtchenko, qui elle a obtenu ce qu’elle voulait. La campagne électorale peut recommencer.