DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine : un nouveau pas vers l'apaisement

Vous lisez:

Ukraine : un nouveau pas vers l'apaisement

Taille du texte Aa Aa

Le Parlement ukrainien a adopté ce matin une vaste réforme, étape importante vers un règlement de la crise en Ukraine. Réforme électorale d’abord, avec l’adoption d’amendements présentés comme cruciaux pour éviter les fraudes lors du nouveau second tour de l‘élection présidentielle, le 26 décembre. Ainsi, la commission électorale centrale a été dissoute. Elle sera bientôt reformée. Le président Léonid Koutchma a déjà soumis une liste de 19 noms pour occuper les 15 postes. Problème, la plupart étaient membres de l’ancienne commission.

Réforme constitutionnelle également, puisque le Parlement a approuvé la réduction du pouvoir présidentiel, une réforme voulue, il faut le souligner, par Léonid Koutchma lui-même. Plus de responsabilités donc pour le Premier ministre et pour le Parlement. Cette réforme n’entrera pas en vigueur avant septembre 2005 ou janvier 2006. Le président Léonid Koutchma s’est félicité de ce qu’il appelle “un acte de consolidation et de réconciliation de l’Ukraine”. L’opposition de Viktor Iouchtchenko, dont les plus fervents sympathisants sont toujours rassemblés place de l’Indépendance à Kiev, a obtenu ce qu’elle voulait.