DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

General Motors annonce son plan de restructuration en Europe

Vous lisez:

General Motors annonce son plan de restructuration en Europe

Taille du texte Aa Aa

Le premier constructeur mondial d’automobiles, l’américain General Motors a donc confirmé la suppression de 12.000 emplois en Europe au cours des deux prochaines années, soit le cinquième de ses effectifs dans la région, afin de réduire ses coûts fixes annuels de 500 millions d’euros.General Motors veut remédier aux pertes chroniques de ses activités européennes, déficitaires depuis 1999 et s’adapter à un marché pénalisé par le marasme des ventes et une forte concurrence. La filiale allemande Opel sera la plus touchée avec 9.500 départs. “On est soulagé affirme ce salarié d’Opel, surtout depuis qu’on connait le montant des indemnités”.“Soulagé, affirme également cet autre, maintenant on sait oú on est. Les opérations européennes de General Motors comprennent aussi Vauxhall au Royaume Uni et Saab en Suède. Le constructeur américain ne garantit pas l’absence de licenciements secs. En Allemagne par exemple, les 9.500 salariés sur le départ, seront reclassées avec l’aide des pouvoirs publics, par départ en pré-retraite ou des primes de départ pouvant atteindre 200.000 euros.Selon les représentants du personnel, le plan social en Allemagne coûtera 1 milliard de dollars, 750 millions d’euros à General Motors.