DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Commission européenne interdit la fusion des groupes énergétiques portugais

Vous lisez:

La Commission européenne interdit la fusion des groupes énergétiques portugais

Taille du texte Aa Aa

Electricité de Portugal et Gaz de Portugal.

Une décision qui constitue sa première interdiction de mariage interentreprises depuis trois ans. La commission présidée par José Manuel Barroso fait office d’autorité de la concurrence pour l’Europe des vingt-cinq. Le projet, rejeté par Bruxelles, avait en effet été soutenu par Barroso, alors premier ministre du Portugal. Pour Neelie Kroes, la nouvelle commissaire chargée de la concurrence, c‘était le baptème du feu et sa première décision. Sa nomination avait suscité une polémique car elle avait siégé au sein de plusieurs grands groupes internationaux. Dans cette affaire, elle a rappellé que les deux parties n‘étaient pas en position d’offrir des remèdes appropriés aux préoccupations de la commission. Et qu’il n‘était pas difficile de conclure qu’en l’absence de ces remèdes la Commission était dans l’obligation d’interdire cette opération de fusion.” Pour la Commission, cette fusion allait être néfaste pour la libéralisation des marchés énergétiques et aboutir à une hausse des prix pour les particuliers et les entreprises portugaises.