DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Israël : le Likoud donne son feu vert à Sharon pour négocier avec l'opposition

Vous lisez:

Israël : le Likoud donne son feu vert à Sharon pour négocier avec l'opposition

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre israélien peut entamer un dialogue avec les travaillistes en vue de reconstruire une coalition gouvernementale. Ariel Sharon, qui ne peut plus s’appuyer que sur son parti, a réussi à convaincre ses partenaires. 62% des membres du Likoud se sont prononcés “pour” l’ouverture de ces négociations. Il faut dire que le chef du gouvernement a su trouver les arguments : un refus de leur part aurait provoqué des élections anticipées périlleuses pour le Likoud.

Ce scrutin reste pourtant controversé. Le porte-parole des colons de Gush Katif : “Nous sommes ici pour expliquer aux membres du Likoud à quel point il est dangereux et stupide de s’allier avec le parti travailliste.” Mais pour ce membre du Likoud, “malgré toutes les différences et les disputes qu’il peut exister au sein du parti, il est important de ne pas provoquer des élections inutiles en ces moments difficiles.” Un contexte périlleux pour le Likoud, sachant que le parti s’oppose au projet de retrait de Gaza. Un plan cher au chef des travaillistes, Shimon Peres, qui souligne que “pour la première fois il y a une majorité à droite et à gauche qui souhaite le retrait de Gaza.” Ce plan de retrait unilatéral, auquel les colons sont hostiles, prévoit d’ici septembre 2005 le démantèlement de 25 implantations juives.