DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brutalement Israéliens et Palestiniens retombent dans une impasse

Vous lisez:

Brutalement Israéliens et Palestiniens retombent dans une impasse

Taille du texte Aa Aa

Plus d’un mois après la trêve provoquée par la mort de Yasser Arafat, Gaza est à nouveau plongée dans le noir. Cette nuit, l’armée israélienne a détruit des bâtiments, supposés abriter des ateliers de fabrication d’armes. Une riposte à l’attaque de Rafah, attaque revendiquée par les faucons du Fatah et les brigades Ezzedine al-Qassam qui a tué cinq soldats israéliens et blessé cinq autres dimanche après-midi,à la frontière entre l’Egypte et la bande de Gaza.

Lundi matin, le chef du gouvernement israélien Ariel Sharon a lancé un avertissement à l’Autorité palestinienne en la sommant de stopper le terrorisme, condition sine qua non à l’avancement du plan de retrait de Gaza. Mais la réponse des Palestiniens ne laisse présager rien de bon. Pour Saeb Erakat, “le seul moyen de rompre le cercle vicieux de la violence, c’est de s’assurer que le processus de paix ait un sens, que les négociations reprennent et qu’Israël mette fin à l’occupation”. Autrement dit, personne pour l’instant n’envisage de faire un pas vers l’autre. Comment revenir au statu quo qui a suivi la mort d’Arafat? La question reste entière. Alors que Tsahal a renforcé sa présence dans la bande de Gaza, la situation semble inextricable.