DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bientôt le dégel entre l'Europe et Fidel Castro

Vous lisez:

Bientôt le dégel entre l'Europe et Fidel Castro

Taille du texte Aa Aa

C’est en tout cas ce que recommande le COLAT, un comité d’experts. Pour ces représentants des Etats-membres, il faut à la fois normaliser les relations avec Cuba et intensifier le dialogue avec les dissidents.Depuis juin 2003, les liens diplomatiques sont rompus. Et les ambassades européennes à la Havane ont pris l’habitude d’inviter les dissidents cubains aux réceptions qui marquent leurs fêtes nationales. Une pratique qui devrait cesser si la recommandation est acceptée par les gouvernements européens.

Signe encourageant, 14 dissidents ont récemment été libérés par le régime castriste. Mais de nombreux autres restent derrière les barreaux. Ce sont d’ailleurs les arrestations massives de 75 d’entre eux qui avaient provoqué les sanctions européennes. Aujourd’hui, l’Europe réclame toujours la libération de tous les prisonniers mais reconnaît implicitement l’innefficacité de ses sanctions.Le gouvernement espagnol a été le premier à les remettre en cause. Il a rétablit le contact officiel avec la Havane et souhaite que ses partenaires européens fassent de même.