DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Parlement européen se prononce aujourd'hui sur l'épineuse question turque.

Vous lisez:

Le Parlement européen se prononce aujourd'hui sur l'épineuse question turque.

Taille du texte Aa Aa

Après avoir rendu son rapport sur le sujet, l’eurodéputé néerlandais Camiel Eurlings préconise l’ouverture “sans délai” des négociations d’adhésion de la Turquie. Les parlementaires ont débattu lundi, ils doivent maintenant voter. Un vote électronique secret, à la demande des réfractaires à l’entrée d’Ankara, mais le président du parlement, Josep Borell, reste confiant :

“Le vote du Parlement est très important politiquement même s’il n’a pas, à ce moment précis, de poids juridique. Le Conseil pourrait ne pas le prendre en considération. Mais au final, à l’issue de négociations – en admettant que le processus de négociation débute et aboutisse – c’est au Parlement que revient la décision finale. Il vaut donc mieux qu’il se prononce maintenant puisque de toutes façons c’est lui qui aura le dernier mot.” La Turquie frappe à la porte de l’Union depuis 1963. Les plus réfractaires à son entrée sont les conservateurs français et allemands, mais aussi les souverainistes. Et c’est effectivement aux dirigeants européens, qui se réuniront jeudi et vendredi à Bruxelles, d’ouvrir les négociations. Si tel est le cas Ankara devra faire des effort, notamment pour lutter contre la torture et régler la question chypriote. Le Premier ministre turc, Tayyip Erdogan, est lui extrêmement confiant et refuse de se contenter d’un partenariat privilégié avec l’Europe.