DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les portes de l'Europe s'entrouvent pour la Turquie


monde

Les portes de l'Europe s'entrouvent pour la Turquie

Réunis en sommet à Bruxelles, les chefs d’Etat et de gouvernement ont choisi jeudi soir la date du 3 octobre 2005 pour entamer les pourparlers d’adhésion avec Ankara. A la sortie de leur réunion, le Premier ministre néerlandais Jan Peter Balkenende, président en exercice de l’Union, a confirmé cette décision: “Nous pouvons démarrer les négociations d’adhésion avec la Turquie sur la base de l’analyse de la Commission européenne concernant l’application des critères de Copenhague. Elles débuteront le 3 octobre de l’an prochain. Nous avons aussi convenu que ces négociations devaient être ouvertes. Quant au but des pourparlers, il est clair. Ce but est l’adhésion. Cela a déjà été indiqué dans le rapport de la Commission européenne. Il ne peut y avoir aucune garantie sur l’issue des pourparlers”.

Pour lancer les discussions, les 25 ont notamment posé une condition : que la Turquie reconnaisse la partie grecque de Chypre. Une première réponse d’Ankara était initialement attendue vendredi, mais hier soir à Bruxelles, les choses sont allées beaucoup plus vite.
Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Turquie de Recep Tayyip Erdogan a désormais un pied dans l'Union européenne