DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La paix au Proche Orient, une priorité personnelle de Tony Blair

Vous lisez:

La paix au Proche Orient, une priorité personnelle de Tony Blair

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre britannique a atterri hier soir à l’aéroport Ben Gourion, près de Tel Aviv, pour une visite de deux jours en Israël et en Cisjordanie. C’est la première d’un chef d’Etat étranger depuis la disparition de Yasser Arafat, le 11 novembre dernier. Une visite destinée à relancer la feuille de route, le plan de paix international. Tony Blair espère organiser à Londres, en Janvier ou Février, une conférence sur le Proche Orient.

Dans la journée, il doit rencontrer Ariel Sharon, puis les leaders palestiniens. Des responsables qui ont eu la visite à la Moukata hier de l’Italien Gianfranco Fini. Le chef de la diplomatie a rappelé le droit des Palestiniens à avoir un état indépendant. Un droit qui selon Gianfranco Fini passe par l’arrêt de la violence. Il y a en tout cas des raisons nouvelles d’espérer pour la paix dans cette région du monde. Yasser Arafat était considéré par Israël et les Etats-Unis comme un obstacle à la paix, l‘élection le 9 janvier d’un nouveau président de l’Autorité palestinienne pourrait changer la donne