DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Premiers témoignages des ex-otages

Vous lisez:

Premiers témoignages des ex-otages

Taille du texte Aa Aa

A quoi a ressemblé la captivité de Christian Chesnot et Georges Malbrunot. Qu’ont-ils enduré? Les deux journalistes ont donné des éléments de réponse aux journalistes sur le tarmac de l’aéroport. Christian chesnot, apparu un peu amaigri affirme qu’ils n’ont pas reçu de mauvais traitement

“On n’a pas été maltraités: on est allés dans cinq maisons différentes. Au début c‘était un peu spartiate. On était dans une ferme près de Latifiyah. C’est là qu’ils mettaient tous les prisonniers qu’ils récupéraient sur la route. Donc c‘était un régime un peu serré pendant 15 jours, on a fait quelques cassettes. Les ravisseurs ne voulaient pas nous tuer tout de suite. Ensuite on nous a déplacé vers Bagdad, Là on nous a traité mieux, on nous a donné du shampoing, on avait une douche, on nous a nourri. On a pu respirer un peu. La èression a baissé. On nous a dit “paientez ons va prendre conatct”

les deux ex-otages qui n’ont jamais perdu espoir ont pu donner des indications assez précises sur leurs lieux de détention.

“On a été èprès d’Abu grharib, on nous a transpoerté près de Bagdad. puis transporté dans le nord le sdéplacments étaient une épreuve parcequ’on nous ligotait, on nous bandait les yuex et on nous allongeait dans des sortes de cercueils en cartons. On nous mettant derrière un GNC avec une couverture sur nous. On roulait On essayait de voir le temps, une fois on a même crevé sur la route. Là j’ai espéré