DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Turquie consciente de ses responsabilités face à l'Europe

Vous lisez:

La Turquie consciente de ses responsabilités face à l'Europe

Taille du texte Aa Aa

La Turquie doit totalement se transformer et changer de mentalité pour entrer dans l’UE… Déclaration ce jeudi d’Abdullah Gül, le ministre turc des affaires étrangères, devant des membres du parlement réunis à Ankara, la capitale.

“Nous espérons que le processus de négociations sera couronné de succès, et nous savons qu’il sera très long. Une préparation massive doit être entreprise car il s’agit d’une transformation massive de la Turquie.” Les négociations sur l’entrée de la Turquie doivent débuter le 3 octobre 2005, mais une telle adhésion ne pourra pas intervenir avant plus d’une dizaine d’années. Les Etats Membres de l’UE auront d’ici là la possibilité d’organiser un référendum, une éventualité à laquelle Guy Verhoefstadt, premier ministre belge, a déclaré être favorable pour son pays. Ce choix de l’organisation d’un référendum est déjà celui de la France et de l’Autriche. Pour Guy Verhoefstadt, l’adhésion de la Turquie ne pourra que renforcer l’europe et aider à combattre le fondamentalisme. Ben Bot, ministre néerlandais des affaires étrangères et dont le pays assure la présidence de l’UE, le rejoint dans cette opinion… Il estime pour sa part que la Turquie aidera l’Europe à acquérir une véritable puissance politique sur la scène mondiale.