DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dernier jour de la campagne présidentielle en Ukraine

Vous lisez:

Dernier jour de la campagne présidentielle en Ukraine

Taille du texte Aa Aa

C’est un peu le dernier round pour chacun des candidats, Viktor Ianoukovitch, le premier ministre sortant et Viktor Iouchentko, leader de l’opposition, avant le scrutin de dimanche. Ianoukovitch a tenu son dernier meeting à Kiev, exortant le patriotisme de ses partisans : “La chose la plus importante, c’est notre terre, vous êtes d’accord ?”

Les deux camps sont à couteaux tirés, chacun accusant l’autre de vouloir lui voler la victoire. L’Ukraine est partagée en deux pour ces élections. L’est et le sud sont plutôt russophones et donc pro-Ianoukovich alors que le centre et l’ouest du pays sont très largement favorables à Iouchentko et à son ouverture vers l’Europe. Il y a un peu plus d’un mois, le 21 novembre, les résultats du second tour de la présidentielle donnant vainqueur Ianoukovitch avait plongé le pays dans la confusion et enclenché la “révolution orange”, une partie de la population occupant le centre-ville de Kiev pendant plusieurs jours. Le leader de l’opposition tenait ce matin sa dernière conférence de presse, rappelant les fraudes du second tour. Il est aussi revenu sur l’empoisonnement dont il a été victime. Les soupçons se portent sur les services secrets ukrainiens même si ces derniers nient avec véhémence. Viktor Iouchentko est le grand favori de ce nouveau scrutin. Les derniers sondages le donnent largement en tête, devançant son adversaire de 14 points. L‘élection de dimanche se tiendra en tout cas sous haute surveillance : plus de 12 000 observateurs étrangers venus notamment d’Europe, d’Amérique et des pays de l’ex-URSS veilleront au bon déroulement du vote.