DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Drame de l'immigration clandestine au large des Canaries

Vous lisez:

Drame de l'immigration clandestine au large des Canaries

Taille du texte Aa Aa

Treize corps ont été retirés hier d’une barque à la dérive au large de l‘île de Fuerteventura, dans l’archipel espagnol des Canaries. Les treize victimes étaient mortes de froid, illustrant une nouvelle fois le drame de l’immigration clandestine, celui que vivent des dizaines de personnes quittant à bord d’embarcations de fortune les côtes africaines pour gagner un impossible eldorado européen. Au total, l’embarcation transportait 43 personnes. Quatre ont été hospitalisées, en état d’hypothermie.

L’archipel des Canaries, au large du littoral atlantique du Maroc, est l’un des principaux accès maritimes des réseaux clandestins d’immigration. Réseaux qui n’hésitent pas à fournir des embarcations sommaires. Un autre bateau à la dérive a été découvert mercredi avec deux hommes morts de froid et une quarantaine de rescapés à son bord, alors qu’un S.O.S. a été lancé par un troisième bateau qui, pour l’instant, n’a toujours pas été retrouvé.