DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Washington et Moscou s'affrontent au sujet de Ioukos

Vous lisez:

Washington et Moscou s'affrontent au sujet de Ioukos

Taille du texte Aa Aa

La Maison Blanche dénonce la main mise de l’Etat russe sur le géant pétrolier. Le Kremlin a en effet fini par récupérer le fleuron de Ioukos à Iougansk. Cette unité de production, qui traite 11% du brut national, a été mise aux enchères par le trésor russe pour rembourser la dette fiscale de Ioukos. Elle est alors rachetée par une mystérieuse firme, le groupe Baïkal, qui a lui-même été racheté par la compagnie d’Etat Rosneft. La Maison blanche critique le procédé mais le Président russe Vladimir Poutine se défend :

“Selon moi, cette affaire a été traitée dans les plus strictes règles du marché. Comme je vous l’ai dit lors d’une conférence de presse en Allemagne, toute compagnie détenue a 100% par l’Etat, comme n’importe qu’elle autre compagnie, peut participer à ce type de vente. Elles ont fait ce qu’elles avaient le droit de faire.” Rosneft doit en principe fusionner avec le monopole public du gaz russe. Gazprom était donné favori pour la reprise de Iougansk mais c’est une action en justice intentée par Ioukos aux Etats-Unis qui l’en a empêché. Selon les analystes, le Kremlin a en outre fini par décourager les ambitions politiques du principal actionnaire de Ioukos, Mikhaïl Khodorkovski actuellement incarcéré pour fraude fiscale.