DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'aide humanitaire essaye d'être rapide et efficace

Vous lisez:

L'aide humanitaire essaye d'être rapide et efficace

Taille du texte Aa Aa

L’envergure du désastre ne facilite pas les choses. Le Tsunami qui a frappé la région a fait plus de 125.000 morts, les bilans les plus pessimistes annoncent 140 000 victimes. Les Nations Unies ont nommé un coordinateur qui a la charge de gérer les flux de l’aide, une réunion se tiendra à Genève le 11 janvier.

La communauté internationale a mobilisé jusqu‘à présent 500 millions d’euros. Le secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan : “C’est une catastrophe globale sans précédent qui nécessite une réponse globale sans précédent. Les événements de ces derniers jours ont marqué les esprits et les consciences du monde entier, notamment en raison de la vitesse, de la force et de l’ampleur de ce qui est arrivé.” Dans tous huit pays touchés, et notamment en Indonésie et au Sri Lanka, les populations ont souvent tout perdu et ont besoin de nourriture, d’eau potable, de vêtements mais aussi de médicaments pour soigner et prévenir des épidémies. Près de 5 millions de personnes auraient besoin d’aide dans ces régions, les enfants représentent un tiers des victimes.