DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des millions d'Asiatiques sans abri, ni nourriture

Vous lisez:

Des millions d'Asiatiques sans abri, ni nourriture

Taille du texte Aa Aa

Le bilan des raz-de-marée pourrait approcher les 150 000 morts selon les dernières estimations de l’ONU, mais pour les rescapés la vie doit reprendre le dessus.Au Sri Lanka, les côtes ont été dévastées. Le bilan devrait être de 40 000 morts dans l‘île. 500 000 personnes sont sans-abri sur une population d‘à peine 20 millions d’habitants. On commence à débayer les décombres, les sinistrés eux ont trouvé refuge dans des camps.Au souvenir vivace de la catastrophe, s’ajoutent des problèmes quotidiens pour les Sri Lankais qui doivent faire face à la pénurie. L’approvisionnement en eau potable est la priorité des autorités. L’aide ici est mieux acheminée qu’en Indonésie mais ça n’a pas empêché l’apparition des premières maladies diarrhéiques notamment dans les camps.

En Thaïlande, on déplore 4800 morts, dont une moitié de ressortissants étrangers. Un bilan qui devrait encore s’alourdir puisque plus de 6000 personnes sont encore portées diparues. Des équipes d’experts sont arrivées sur place dans des morgues à ciel ouvert à Phuket. Ces médecins légistes occidentaux doivent identifier le maximum de corps pour pouvoir les remettre à leurs familles. Un processus très compliqué à cause de la chaleur ambiante, et de l‘état de décomposition avancé des victimes. En 24 heures ils n’ont pu identifier que 4 cadavres.