DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Elections présidentielles en Croatie

Vous lisez:

Elections présidentielles en Croatie

Taille du texte Aa Aa

Les bureaux de vote ont ouvert pour ce premier tour qui risque d‘être le seul : le président sortant, Stipe Mesic a en effet toute les chances d‘être réélu. La Croatie, pays des Balkans de 4,4 millions d’habitants, faisait partie de l’ex-Yougoslavie avant de devenir indépendante en 1991. C’est un bon élève en vue d’une adhésion à l’Europe. Son revenu moyen par habitant est comparable à ses voisins slovènes et hongrois, qui ont intégré l’Union en mai 2004. Mesic part grand favori. Très populaire en Croatie, il a succédé en 2000 au président nationaliste Franjo Tudjman qui avait isolé son pays sur l‘échiquier européen et international. C’est un réformiste du centre-gauche, à la réputation d’homme du peuple spirituel et décontracté. Il a ouvert la Croatie sur l’Europe, les négociations en vue d’une adhésion à l’Union débuteront en mars 2005.

Face à lui, la vice-premier ministre, Jadranka Kosor, du HDZ, la principale formation politique croate, conservatrice, qui gouverne actuellement le pays et est majoritaire au Parlement. Elle est créditée seulement de 20% d’intentions de vote.