DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'emploi en Allemagne : toujours pas d'amélioration

Vous lisez:

L'emploi en Allemagne : toujours pas d'amélioration

Taille du texte Aa Aa

La tendance du chômage en Allemagne ne s’est toujours pas inversée : l’Office fédéral du Travail a annoncé que le nombre de demandeurs d’emplois a augmenté de près de 207.000 au mois de décembre par rapport à novembre, en données brutes, les chiffres les plus commentés en Allemagne, pour atteindre 4 millions 460.000 chômeurs soit 10,8% de la population active en décembre alors que ce taux était de 10,3% un mois plus tôt. Une nouvelle fois, le responsable de l’Office fédéral du Travail, Frank Jurgen Weise, a du reconnaître, au cours de la traditionnelle conférence de presse que la reprise du marché de l’emploi était toujours absente.

“Cette situation, a-t-il expliqué est surtout due au manque de stimulation conjoncturelle : le manque de croissance en général, qui fait qu’aujourd’hui, la tendance baissière du chômage ne s’inverse toujours pas dans notre pays.“Wolfgang Clement, le ministre allemand du travail, qui n’attend pas de redressement marqué et durable avant 2006, s’est rendu dans un des nombreux bureaux du chômage de Cologne, rencontrant au bas de l’immeuble plusieurs chômeurs, manifestant leur colère. Wolfgang Clement est le principal instigateur de la réforme sociale Hartz IV qui oblige les bénéficiaires de l’aide sociale à se déclarer chômeurs, va gonfler les chiffres du chômage, dans un premier temps en tous cas.

“Nous n’en sommes pas encore au grand tournant du marché de l’emploi, a déclaré le ministre du Travail, mais Hartz IV qui s’est mis en place depuis hier s’est déroulé sans problème technique et j’en suis très satisfait”.Wolfgang Clement estime que la réforme Hartz IV va favoriser une baisse du taux de chômage qui devrait retomber entre 3 et 5% de la population active d’ici 2010. En attendant, la réforme, selon certains experts, pourrait donner 5 millions de chômeurs à la fin du mois en Allemagne.