DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fiat Auto : horizon encombré

Vous lisez:

Fiat Auto : horizon encombré

Taille du texte Aa Aa

La forte croissance du vaste secteur des services aux Etats Unis dont l’indice a été publié mercredi, a encore un peu raffermi le billet vert. Fiat Auto, la filiale du groupe Fiat, termine l’année dans une certaine morosité : sa part du marché automobile italien a régressé à son plus bas historique, le groupe réalisant au mois de décembre 2004 à peine 26,6% des immatriculations italiennes contre environ 60% à son apogée.

On se demande comment Fiat Auto va atteindre son objectif affiché de 30,5% visés à l’horizon 2007. Sur la totalité de l’année 2004, sa part du marché italien ressort à 28% comme en 2003. Fiat Auto qui réalise environ 40% de son chiffre d’affaires en Italie, avait compté sur le lancement de modèles comme la nouvelle Fiat Panda et la Lancia Ypsilon.A ses propres difficultés, Fiat Auto a du faire face à la stagnation du marché européen, à la mollesse de la demande en Italie, la hausse du prix des matières premières et une concurrence acharnée.