DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le sommet de Jakarta s'est ouvert cette nuit

Vous lisez:

Le sommet de Jakarta s'est ouvert cette nuit

Taille du texte Aa Aa

Convoquée par le président indonésien, cette conférence, qui réuni 26 Etats et organisations, a pour but de coordonner l’aide internationale aux pays sinistrés par les tsunamis qui ont fait près de 150.000 victimes. Après avoir respecté une minute de silence, le secrétaire général de l’ONU s’est assis à la table des négociations. Kofi Annan a commencé par demander près de 737 millions d’euros à la communauté internationale. C’est la somme nécessaire, selon lui, pour secourir les 5 millions de sinistrés dans les six prochains mois. “Cette somme correspond à des programmes précis, déjà convenus avec les gouvernements touchés” a ajouté Kofi Annan.

La somme totale promise par les différents donateurs surpasse largement la requête des Nations unies. Parmi les principaux donateurs, l’Union européenne représentée par le chef de l’exécutif européen, José Manuel Barroso, et le président en exercice de l’Union, Jean Claude Juncker aux côtés du Secrétaire d’Etat américain Colin Powell.

Le Président indonésien, Susilo Bambang, est à l’origine de cette conférence. Son pays est le plus affecté par la catastrophe. Il a demandé aux Nations unies de nommer un coordinateur de l’aide. Le montant total des promesses de dons s‘élève a plus de 2 milliards d’euros. Les Etats-Unis fournissent 263 millions, le Japon 377 millions. L’aide australienne dépasse les 500 millions tandis que l’Union européenne et ses 25 pays membres apporte 936 millions d’euros grâce, notamment, à la contribution allemande (500 millions d’euros).