DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le déploiement militaire se renforce

Vous lisez:

Le déploiement militaire se renforce

Taille du texte Aa Aa

Douze jours après la catastrophe, l’aide continue de se déployer, celle des militaires notamment. Disposant de moyens logistiques importants, les armées jouent un rôle de premier plan dans le sud est-asiatique. Le porte-hélicoptères français Jeanne d’Arc doit arriver le 14 janvier dans le Nord-Sumatra, particulièrement meurtri, deux autres frégates suivront. Les Britanniques ont dépêché trois bâtiments qui devraient eux atteindre les côtes indonésiennes avant la fin de la semaine.

Trois navires aussi pour le Japon. Tokyo a annoncé en outre l’envoi de 800 hommes, alors que les premiers soldats nippons sont arrivés ce jeudi à Aceh. Les plus gros contributeurs en moyens militaires restent toutefois et de loin, les Américains, qui réalisent là leur plus grosse opération humanitaire avec 13 000 hommes mobilisés. Le porte avion Abraham Lincoln arrivé le premier à Aceh doit être rejoint bientôt par le USS Bonhomme Richard, à bord duquel des milliers de litre d’eau potable sont produits chaque jour.

A Banda Aceh, la capitale de la province la plus sinistrée, l’aide est maintenant en place. Mais, plus loin, d’autres villages isolés n’ont toujours eu aucun contact avec les secours. 150 000 personnes seraient en danger de mort dans toute la région selon l’OMS.

L’acheminement de l’aide est rendu compliqué par la destruction les ponts et des routes, sans parler des pluies diluviennes qui – au Sri Lanka – se sont ajoutées aux dégâts du tsunami.