DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tsunamis : l'aide toujours difficile à acheminer

Vous lisez:

Tsunamis : l'aide toujours difficile à acheminer

Taille du texte Aa Aa

Deux semaines après les raz de marée qui ont dévasté l’Asie du sud-est, la situation humanitaire est catastrophique. A Banda Aceh, la région indonésienne la plus touchée, il ne reste plus rien. Le nord de l‘île de Sumatra a été dévasté, pour partie rayé de la carte. Ici, 100 000 personnes ont trouvé la mort, sur les 160 000 du bilan global. Comme partout, l’aide d’urgence est en marche, mas les problèmes d’acheminement par la route freine son arrivée dans les zones sinistrées. L’eau potable, les vivres, les médicaments, les vêtements sont attendus, ils ne peuvent être distribués que par les airs.

Le monde entier s’est mobilisé, les promesses de dons s‘élèvent à plus de quatre milliards de dollars. Même la Thaïlande, durement touchée, notamment dans ses régions les plus touristiques, apporte sa pierre à l‘édifice, elle a envoyé une équipe de secouristes et 7 tonnes et demi d’aide à Banda Aceh.