DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le sud-Soudan en liesse après la signature de l'accord de paix

Vous lisez:

Le sud-Soudan en liesse après la signature de l'accord de paix

Taille du texte Aa Aa

La signature de l’accord de paix entre les rebelles sudistes et Khartoum met fin à 21 ans de guerre civile dans le sud du pays. Danses et musiques n’ont donc pas manqué d’accompagner ce tournant historique. “Même si vos corps reposent au pied des arbres dans le sud du Soudan, vous avez atteint notre but” lance un homme à l’adresse des chefs rebelles tués pendant le conflit.

L’accord de paix a été signé par le chef de la rébellion sudiste de l’armée populaire de libération du Soudan – John Garang – et le vice-président soudanais Ali Osman Taha. La cérémonie officielle avait été organisée dans un des deux grands stades de Naïrobi, au Kenya, en présence de nombreux représentants de la communauté internationale. L’accord de Naïrobi met un terme au plus ancien conflit en cours en Afrique. La guerre avait éclaté en 1983 quand l’armée populaire de libération du Soudan, issue du sud, à majorité chrétienne et animiste, s’est rebellée contre le Nord arabo-musulman. Cette guerre a fait un million et demi de victimes et quatre millions de déplacés. Le Soudan n’est toutefois pas encore totalement pacifié. Le conflit du Darfour reste à régler.