DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tsunami : la Thaïlande exhume des centaines de corps

Vous lisez:

Tsunami : la Thaïlande exhume des centaines de corps

Taille du texte Aa Aa

Deux semaines après la catastrophe asiatique, l’Occident réclame l’identification de plus de 2 000 corps inhumés à Kao Lak. Bangkok doit déterrer plus de 600 d’entre eux pour procéder aux tests ADN. Des cadavres inhumés dans des fosses communes pour pallier les risques d‘épidémies et qui pourraient être les dépouilles de touristes actuellement portés disparus.

En marge des opérations d’identification, l’aide internationale continue à se mettre en place dans la dizaine de pays affectés par les tsunamis. A Aceh, région indonésienne la plus meurtrie, les secours peinent encore à accéder aux zones dévastées. Autre difficulté : il faut prévenir les risques de corruption. De la nourriture aux vêtements, en passant par les sommes colossales promises pour la reconstruction, l’aide internationale est une source de convoitise indéniable. L’Onu propose donc de tracer le parcours des dons via un site internet. Les risques de corruption ne doivent pas faire oublier les besoins réels de la population. Plusieurs organisations non-gouvernementales sont à pied d’oeuvre pour secourir les sinistrés. A l’image de la délégation espagnole, qui apporte à Sumatra près de huit tonnes de matériels dans son quatrième convoi arrivé hier. Dans ses cartons on trouve, notamment, les médicaments nécessaires au bon fonctionnement de l’hôpital de fortune d’Aceh.