DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les tempêtes encore, sur l'Ecosse et aux Etats-Unis

Vous lisez:

Les tempêtes encore, sur l'Ecosse et aux Etats-Unis

Taille du texte Aa Aa

L‘écosse n’a pas été épargnée par la tempête. Ce mercredi matin, un chalutier espagnol porté disparu depuis la veille a été localisé par un avion de patrouille maritime britannique et son équipage serait sain et sauf. Mer déchaînée, pluies déferlantes, après les grosses tempêtes de ce week-end, les intempéries continuent de sévir aussi sur les îles britanniques et l’Irlande.

Bilan : quatre morts. Un chauffeur de poids-lourd a été tué alors que son camion déporté par le vent a chuté d’un pont. L’autoroute reliant Edimbourg et Newcastle a été fermée suite à un accident. Dans toute l’Ecosse, des routes ont été fermées, des services de ferry et liaisons ferroviaires suspendus… Les autorités ont appelé le public à différer ses déplacements, et les écoles écossaises seront fermées ce mercredi. D’autre part, 60.000 personnes étaient privées de courant, et le mauvais temps qui persiste retarde la remise en service du réseau. Les Etats-Unis, ici dans l’Utah, mais surtout en Californie, connaissent aussi des intempéries spectaculaires. Les pluies torrentielles provoquent glissements de terrain et inondations en série. Au moins quinze personnes ont déjà péri en Californie et ce bilan ne peut que s’alourdir : à la Conchita, au nord-ouest de Los Angeles, au moins vingt maisons ont été totalement emportées. 13 de leurs occupants ont disparu et les services de secours n’ont toujours pas retrouvé de survivants. Dans la banlieue de Los Angeles, près de 50 centimètres d’eau sont tombés ces derniers jours. Il faut remonter à 1925 pour trouver un niveau de pluies atteignant 45 centimètres. A San Diego, certains quartiers prennent lentement mais sûrement l’aspect de Venise.