DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Croates aux urnes pour le second tour de la présidentielle

Vous lisez:

Les Croates aux urnes pour le second tour de la présidentielle

Taille du texte Aa Aa

Une élection à priori jouée d’avance. Stipe Mesic, le président sortant, devrait l’emporter facilement au regard du premier tour et de sa popularité en Croatie. Il avait râté de peu la victoire, le 2 janvier dernier, frôlant la barre des 50%. Pour ce second tour, Mesic est crédité de plus de 56% des voix, contre 24% pour sa rivale Jadranka Kosor, la candidate du HDZ, le parti conservateur au pouvoir. Une candidate soutenue par le premier ministre croate, qui appartient aussi au HDZ, et cohabite avec le président.

La Croatie, pays des Balkans de 4,4 millions d’habitants, faisait partie de l’ex-Yougoslavie avant de devenir indépendante en 1991. Son revenu moyen par habitant est comparable à ses voisins slovènes et hongrois, qui ont intégré l’Union en mai 2004. En décembre dernier, Bruxelles et Zagreb ont fixé au mois de mars le début des discussions portant sur les négociations en vue d’une adhésion. La Croatie apparaît comme un bon élève en vue d’une intégration à l’espace européen. Les deux candidats sont pro-européens et fixe l’entrée de leur pays dans l’Union comme l’objectif majeur du mandat à venir.