DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les terroristes d'ETA prêts à choisir la voie du dialogue

Vous lisez:

Les terroristes d'ETA prêts à choisir la voie du dialogue

Taille du texte Aa Aa

L’ETA annonce dans un communiqué publié ce dimanche par le journal basque Gara sa volonté d’un règlement pacifique du conflit. Sans évoquer un quelconque cessez-le-feu, l’ETA affirme vouloir s’impliquer dans le processus dit d’Anoeta. Le 14 novembre dernier, dans le stade de San Sebastian, le parti indépendantiste Batasuna avait proposé, par la voix de son porte-parole Arnaldo Otegui, un dialogue politique et démocratique en faisant sortir la violence de la rue. Pour la première fois les indépendantistes avaient proposé un dialogue à deux voies avec Madrid et non plus seulement entre nationalistes basques.

L’ETA a salué cette proposition comme la plus aboutie jamais présentée pour régler le conflit, et se dit prêt à s’y rallier. Dans le même temps, l’organisation a revendiqué 23 attentats de faible intensité commis ces derniers mois à travers l’Espagne.

Après cette annonce, Madrid fait preuve de beaucoup de prudence et a appelé à ne pas “se laisser éblouir par les paroles des terroristes”.

Le premier ministre José Luis Rodriguez Zapatero devrait pour sa part répondre ce qu’il avait déjà répondu Batasuna, à savoir que le dépôt des armes doit être le préalable à tout dialogue.

Cette annonce d’ETA intervient alors que le chef du gouvernement régional basque a lancé un véritable défi au pouvoir central. Le plan Ibarretxe qui propose de faire du pays basque une région librement associée à l’Espagne a été déposé au parlement, après avoir été approuvé par les députés basques.