DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les expatriés irakiens entrent dans le processus électoral

Vous lisez:

Les expatriés irakiens entrent dans le processus électoral

Taille du texte Aa Aa

Les Irakiens de l‘étranger ont jusqu’au 23 janvier pour s’inscrire sur les listes électorales. Un processus lancé ce lundi dans 14 pays, de la Syrie aux Etats-Unis en passant par l’Iran, la France, la Grande-Bretagne, l’Allemagne ou encore l’Australie. Cette inscription concerne environ un million d’Irakiens en âge de voter.

La communauté la plus importante se trouve en Syrie, avec 250 000 Irakiens. En Europe, c’est la Grande-Bretagne qui compte le plus grand nombre d’expatriés. Dans le bureau d’inscription de Londres, Abdullah Mushin est le porte-parole des syndicats irakiens : “J’ai 50 ans et c’est la première fois que je m’apprête à voter en tant qu’Irakien. Bien sûr que c’est un jour très important et très grand dans ma vie, je suis heureux d’avoir la chance de voter.” Comme Abdullah, nombre d’exilés irakiens voteront pour la première fois de leur vie. L‘événement suscite beaucoup d’enthousiasme, même si le rythme des inscriptions a été très lent pour la première journée. Le vote à proprement parler aura lieu sur trois jours, du 28 au 30 janvier.