DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : lancement d'une semaine sociale chargée

Vous lisez:

France : lancement d'une semaine sociale chargée

Taille du texte Aa Aa

Les postiers ouvrent les hostilités au début d’une semaine qui s’annonce agitée dans le service public français. Plusieurs centaines d’entre eux ont manifesté mardi devant l’Assemblée nationale à Paris. Ils demandent aux députés de ne pas voter un projet de loi qui met en péril, selon eux, le réseau des bureaux de poste sur le territoire, notamment dans les zones rurales.

Une manifestation plus musclée s’est déroulée devant le domicile de Nicolas Sarkozy, le président du principal parti de droite, l’UMP, à Neuilly-sur-Seine, en région parisienne. A sa tête, un postier qui est aussi porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire, Olivier Besancenot. Les cheminots français emboîtent le pas aux postiers. La majorité des syndicats du secteur ferroviaire ont appelé à une grève qui débute mardi soir, pour dénoncer la suppression de 3.590 emplois prévue dans le budget 2005. Le gouvernement entend maintenir le cap et appelle à “la responsabilité pour des réformes qui, selon lui, vont moderniser le pays”.