DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak : libération de l'archevêque Casmoussa 24 heures après son enlèvement

Vous lisez:

Irak : libération de l'archevêque Casmoussa 24 heures après son enlèvement

Taille du texte Aa Aa

En Irak, l’enlèvement de Monseigneur Basile Georges Casmoussa n’a duré que 24 heures. L’archevêque de la communauté catholique syriaque de Mossoul, dans le nord du pays, qui avait été enlevé hier par des hommes armés, est libre. Le Vatican a affirmé que la rançon de 150 000 euros exigée par les ravisseurs n’avait pas été versée.

Par ailleurs, à moins de deux semaines des élections, les attentats suicide sont devenus quotidiens. Ce matin à Bagdad, un attentat à la voiture piégée a visé le siège du principal parti chiite irakien, le Conseil suprême de la révolution islamique en Irak (CSRII). Trois morts – dont le kamikaze – et deux blessés sont à déplorer. C’est la seconde fois en l’espace de trois semaines que le parti favori pour l‘élection est la cible d’un attentat-suicide. Celui du 27 décembre dernier avait été particulièrement sanglant avec 13 tués et 66 blessés.