DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'A380 se dévoile

Vous lisez:

L'A380 se dévoile

Taille du texte Aa Aa

C’est une victoire européenne. Aujourd’hui le monde entier va découvrir le paquebot du ciel, le premier exemplaire de l’Airbus A380, le plus gros avion de ligne de l’histoire. Ce projet pharaonique a déjà englouti 10,7 milliards d’euros. Airbus a su le mettre en valeur, vanter les aménagements réalisables les plus fous comme le jacuzzi ou le terrain de squash, et surtout sa capacité de transports : 555 passagers en version standard, 840 en version charter. L’inauguration est prévue en présence des chefs d’Etats et de gouvernements français, espagnol, allemand et britannique.

Mais l’avion ne décollera pas avant quelque mois et Airbus compte déjà 139 commandes fermes émanant de 13 compagnies aériennes. Du jamais vu. Même le président d’Airbus, Noël Forgeard s’en étonne : “Le succès commercial de l’A380 n’est pas seulement génial, il est fantastique, étonnant. Nul n’a encore vu dans le passé, un avion qui n’a jamais volé faire l’objet de 139 commandes.

50.000 Européens ont travaillé à la construction de l’A380. Il a été fabriqué par tronçon au Royaume-Uni, en Allemagne, en Espagne, à Saint Nazaire en France. Assemblé dans un hangar à Blagnac, près de Toulouse, un hangar construit pour l’occasion et aussi haut que l’Arc de triomphe, ce premier appareil ne sera jamais vendu. Il sera toute sa vie un avion-testeur.