DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La procédure en déficit excessif contre la Grèce continue

Vous lisez:

La procédure en déficit excessif contre la Grèce continue

Taille du texte Aa Aa

La poursuite de la procédure en déficit excessif contre la Grèce a été entérinée aujourd’hui lors de la réunion de l’ensemble des ministres des Finances de l’Union européenne. Hier, les ministres de la zone euro s‘étaient mis d’accord pour suivre les recommandations de la Commission européenne.

La Grèce, qui dépasse les limites du Pacte de stabilité depuis 1997, risque des sanctions financières. La poursuite des procédures en déficit excessif concerne également la Hongrie. Mais à l’inverse d’Athènes, Budapest ne s’expose pas à des sanctions financières puisque la Hongrie ne fait pas partie de la zone euro. Par ailleurs, les ministres des Finances ont examiné hier les différentes pistes pour réformer le Pacte de stabilité. Une réforme qui oppose les partisans du strict minimum à ceux qui, comme le chancelier allemand Gerhard Schröder, souhaitent revoir les critères de base et les procédures de sanctions contre les fautifs qui seraient notamment d’importants contributeurs au budget de l’Union européenne.