DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rabat et Madrid, ensemble contre l'émigration clandestine

Vous lisez:

Rabat et Madrid, ensemble contre l'émigration clandestine

Taille du texte Aa Aa

Le roi du Maroc, Mohammed VI, a profité de la visite du roi d’Espagne pour redéfinir leurs engagements communs en la matière. Les monarques se sont d’abord félicités des résultats de leur action : en 2004, le nombre d’immigrants clandestins en Espagne a baissé de 18%. Enfin Mohammed VI a souhaité une plus grande implication de l’Union européenne dans cette lutte et souligne que Madrid est la meilleure ambassadrice du Maroc à Bruxelles.

L’arrivée hier de Juan Carlos témoigne d’un réchauffement des relations bilatérales depuis l’arrivée au pouvoir du parti socialiste espagnol. Le Premier ministre José Luis Zapatero se veut notamment moins intransigeant sur la souveraineté du Sahara Occidental, ancienne colonie espagnole annexée en 1975 par Rabat et qui réclame l’indépendance. De son côté, Mohammed VI a tenu à se montrer en monarque résolument moderne. Sa femme, la princesse Lalla Salma, a accompagné la délégation espagnole à chaque étape de sa visite, chose plutôt inhabituelle. Après un bain de foule dans les rues de Marrakech, le roi Juan Carlos pourra, lui, inaugurer la nouvelle ambassade d’Espagne.