DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Frappe israélienne à Naplouse

Vous lisez:

Frappe israélienne à Naplouse

Taille du texte Aa Aa

La réaction israélienne ne s’est pas faite attendre. Quelques heures après l’attentat-suicide dans la bande de Gaza, les chars israéliens ont mené un raid punitif dans la ville de Naplouse. Ruelles littéralement dévastées, quatorze combattants palestiniens présumés auraient arrêtés dans cette opération menée avant l’aube, et durant laquelle des maisons ont été rasées. Un homme aurait été gravement blessé. L’attentat suicide de mardi a eu lieu à un poste militaire près des colonies du Goush Katif, dans le sud de la bande de Gaza, faisant un mort et huit blessés coté israélien. Le kamikaze était un jeune activiste du Hamas de 21 ans. Un attentat qui ne simplifie pas la tâche de Mahmoud Abbas.

Israël a exigé des actions immédiates à l’encontre des groupes terroristes. C’est pourtant ce à quoi s’emploie le nouveau président palestinien. S’il a obtenu une trêve des brigades d’Al Aqsa proche du Fatah, ses entretiens avec le Hamas en vue d’un désarmement sont dans l’impasse.

Alors qu’Ariel Sharon ne cesse d’accentuer la pression, Mahmoud Abbas a ordonné le déploiement des forces de sécurité palestiniennes sur le terrain a Gaza afin de contrer les attaques anti-israéliennes. Une mesure de bonne volonté que son prédécesseur n’avait pratiquement jamais prise.