DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Désaccord Fiat-GM : priorité à la négociation

Vous lisez:

Désaccord Fiat-GM : priorité à la négociation

Taille du texte Aa Aa

Fiat a repoussé au 2 février la possibilité d’exercer l’option de vente de sa branche automobile au constructeur américain General Motors, donnant ainsi quelques jours aux deux groupes pour règler leur différend avant une éventuele bataille judiciaire. Sergio Marchione, administrateur délégué du groupe Fiat, est revenu des Etats Unis oú il s’est mis d’accord avec son homologue de General Motors pour donner la priorité à la négociation.L’accord signé entre les deux constructeurs en 2000 donnait 20% du capital de Fiat Auto à General Motors et offrait à Fiat la possibilité de vendre sa branche au constructeur américain à partir du lundi 24 janvier 2005, jusqu’au 24 juillet 2009. Pour General Motors, cette option n’est plus valable pour les deux raisons suivantes : “notre participation dans Fiat Auto est tombée à 10% après l’augmentation de capital décidée en 2003 et à laquelle nous n’avons pas participé, affirme le premier constructeur mondial. Second argument : depuis depuis 2000, Fiat a vendu sa filiale de vrédit automobile Fidis à un groupe de banques.Fiat qui répète que l’option de vente de Fiat Auto reste valide et qu’elle peut être exercée, tenterait d’obtenir une compensation financière pour renoncer à son droit, selon les spécialistes du dossier.