DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'accord IBM-Lenovo soumis à enquête par les autoorités américaines

Vous lisez:

L'accord IBM-Lenovo soumis à enquête par les autoorités américaines

Taille du texte Aa Aa

Le rachat de la branche PC d’IBM par le chinois Lenovo pourrait se heurter à des questions de sécurité nationale aux Etats Unis; et selon des rumeurs de presse, les autorités américaines pouvant très bien bloquer cette opération, car elles craignent que la Chine n’utilise cette transaction dans un but d’espionnage industriel. Les membres du comité des investissements étrangers aux Etats Unis s’inquiètent de ce transfert : en effet pour ce comité, la prise en main d’une usine IBM en Caroline du Nord par Lenovo pourrait favoriser l’espionnage industriel employé à des fins militaires par les chinois. Au début du mois de décembre, le groupe Lenovo était devenu le troisième cosntructeur informatique mondial avec 7,7% de part du marché des PC en rachetant la division ordinateurs de l’américain IBM. Cette acquisition bouleverserait fortement la carte du secteur, mais pour qu’elle se fasse, il faut à IBM et Lenovo l’approbation de ce comité sans laquelle la transaction sera soumise à enquête. En 1999, la vente d’un satellite à un consortium mené par des investisseurs chinois pour 450 millions de dollars, avait été bloquée pour des raisons similaires.IBM serait actuellement en négociation avec le gouvernement fédéral américain.