DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La réforme des 35 heures promet un débat houleux en France

Vous lisez:

La réforme des 35 heures promet un débat houleux en France

Taille du texte Aa Aa

Pendant deux jours, les députés examinent un texte qui porte sur l’assouplissement de la loi Aubry. “Travailler plus pour gagner plus”, c’est une idée lancée par l’UMP, la devise d’une proposition de loi qui ne remet pas en cause la durée légale du travail mais qui va en changer la donne. Il s’agit de permettre aux salariés d’allonger jusqu‘à 48 heures leur semaine de travail, s’ils sont volontaires. Le texte rallonge aussi de trois ans les dérogations pour les entreprises de moins de 20 salariés.

La gauche crie à la régression sociale, inquiète de ce qu’elle estime être un retour en arrière de plus de 40 ans. Un point de vue partagé par les syndicats, et Jean Christophe Le Duigou, secrétaire général de la CGT : “Là, on est au sommet de l’arnaque avec l’expression “libre choix des salariés”. Le salarié qui refuserait éventuellement de faire ces heures supplémentaires au delà de la durée légale, je ne lui prédis pas un long séjour dans son entreprise”.

Selon les sondages, les Français, à plus de 75%, sont attachés au maintien des 35 heures. Des chiffres qui diminuent à 52% chez les cadres. Dans certaines entreprises cette question est soumise à referendum et dans la rue samedi les syndicats promettent une gigantesque manifestation de colère.