DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

25 ans de pontificat minés par des problèmes de santé

Vous lisez:

25 ans de pontificat minés par des problèmes de santé

Taille du texte Aa Aa

Amateur de foot mais aussi de ski dans son jeune âge Jean-Paul II a été un homme robuste. Mais celui que l’on a un jour surnommé “l’athlète de Dieu”, n’est plus que l’ombre de celui qui fut élu pape en 1978. L’ancien amoureux des sommets s’est retrouvé au fil des années affaibli par les épreuves et la maladie, au point de se retrouver aujourd’hui impotent.

Né en Pologne en 1920, Karol Wojtyla a été le premier pape non italien à être élu en 455 ans. Son pontificat démarre en octobre 1978. Le 13 mai 1981 il est la cible d’un attentat sur la place Saint-Pierre. Un extrémiste turc, Mehmet Ali Aqsa, lui tire dessus. Le pape lui accordera son pardon et ira même le voir dans sa prison. Mais après cette blessure, ses ennuis de santé connaissent une accélération. Il est hospitalisé à plusieurs reprises, sans ralentir pour autant ses activités. En 1996, après une opération de l’appendicite, les symptômes de la maladie de Parkinson dont il souffre depuis plusieurs années deviennent nettement plus visible.

Voyageur infatigable, il a arpenté en plus de 25 ans de pontificat plus d’un million de kilomètres dans 130 pays, de l’Amérique latine à l’Afrique, en passant bien sûr par l’Europe.

Issu d’un pays communiste, Jean-Paul II a oeuvré pour la fin de la partition entre l’Est et l’Ouest et a vu son voeu se réaliser. Mais au début des années 2000 il doit réduire ses déplacements, il apparaît trop souvent épuisé. Une équipe médicale le suit désormais en permanence.