DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentats du 11 mars : nouvelle offensive de la justice espagnole

Vous lisez:

Attentats du 11 mars : nouvelle offensive de la justice espagnole

Taille du texte Aa Aa

Un mandat d’arrêt international a été lancé contre cet homme, un Marocain de 28 ans, dénommé Youssef Belhadj, de son nom de guerre Abou Doujanah. La police belge a déjà pu le retrouver et l’arrêter mardi en fin de soirée à Bruxelles. Interpellé une première fois une semaine après les attentats du 11 mars à Madrid, puis libéré pour manque de preuve, le suspect serait, d’après la justice espagnole, le porte-parole d’al-Qaïda en Europe.

C’est de son nom qu’aurait été revendiqué les attentats du 11 mars. Il serait affilié au GICM, le groupe islamique combattant marocain, tout comme les quatre autres Marocains arrêtés mardi par la police espagnole dans la banlieue de Madrid. Le GICM serait une branche d’al-Qaïda. En plus d‘être responsable des 191 morts et 1900 blessés du 11 mars, il aurait orchestré les attentats de Casablanca en mai 2003.