DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chômage record en Allemagne : les effets à court terme de la réforme sociale

Vous lisez:

Chômage record en Allemagne : les effets à court terme de la réforme sociale

Taille du texte Aa Aa

C’est une première depuis 1933. Le nombre de chômeurs en Allemagne a dépassé 5 millions le mois dernier en données brutes. Officiellement 5 millions et 37.000 personnes étaient à la recherche d’un emploi en Allemagne au mois de janvier : un chiffre à comparer aux 4 millions 460.000 chômeurs de décembre 2004 : soit près de 600.000 chômeurs de plus en un mois. Le taux de chômage de la population active allemande a lui aussi fait un bond, passant de 10,8% en décembre à 12,1% un mois plus tard.

La disparité entre l’Ouest et l’Est de l’Allemagne est également préoccupante : 9,9% de chômeurs dans la partie occidentale du pays et 20,5% dans l’ex-Allemagne de l’est.“Ces 5 millions de chômeurs, a affirmé Wolfgang Clement le ministre allemand de l’Economie et du Travail, c’est 5 millions de raisons nécessaires pour justifier la réforme sociale que nous avons lancée, et 5 millions de raisons pour que tous les responsables en Allemagne participent à cette lutte contre le chômage”.

La formidable hausse de janvier trouve sa source dans l’effet saisonnier hivernal et de l’effet statistique dû à la réforme de l’assurance-chômage, entrée en vigueur au début de l’année, faisant passer 220.000 personnes qui touchaient l’aide sociale, sur les listes du chômage. Objectif : les pousser à trouver du travail.

“Pour moi, la situation est très mauvaise”, affirme un chômeur de Leipzig qui travaillait dans le secteur social. “Je ne retrouverai pas de travail dans cette branche et je vais devoir retourner à l‘école pour apprendre autre chose. Mais est-ce que je trouverai un travail après ces études ? Personnellement je ne le crois pas”. Lors de son élection en 1998, le chancelier Gerhard Schroeder s‘était engagé à réduire de moitié le nombre des chômeurs qui se montait à l‘époque à plus de 4 millions déjà.