DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La "nouvelle Europe" s'engage à mieux intégrer les Roms

Vous lisez:

La "nouvelle Europe" s'engage à mieux intégrer les Roms

Taille du texte Aa Aa

Dix ans pour intégrer les Roms. L’objectif des huit pays d’Europe centrale et orientale réunis à Sofia, en Bulgarie, est clair. Le chemin à emprunter sera long et difficile. Organisée à l’initiative de la Banque mondiale et du milliardaire américain George Soros, “la Décennie de l’intégration des Roms” vise à améliorer les conditions de vie de la minorité la plus importante et la plus pauvre d’Europe. Les efforts doivent se porter sur quatre domaines : logement, éducation, emploi et santé.

Huit pays participent à la réunion de Sofia : la République tchèque, la Hongrie, la Slovaquie, la Bulgarie, la Roumanie, la Croatie, la Macédoine et la Serbie-Monténégro. On estime à une dizaine de millions le nombre de Roms vivant sur le continent européen. Environ la moitié sont des jeunes. 80% d’entre eux n’ont pas terminé l‘école primaire. Lorsqu’ils sont scolarisés, c’est souvent dans des structures en marge. L‘éducation constituera donc la priorité des priorités.