DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Géorgie en état de choc après la mort de son Premier ministre


monde

La Géorgie en état de choc après la mort de son Premier ministre

Zourab Jvania, 41 ans, aurait succombé à une intoxication au gaz. Son corps sans vie a été retrouvé jeudi à l’aube dans l’appartement d’un de ses amis à Tbilissi, la capitale. Le chef du gouvernement gisait dans un fauteuil près d’un appareil de chauffage. Son ami a également péri. L’hypothèse d’une fuite accidentelle est privilégiée. Les autorités disent ne pas croire à un meurtre.

Dès l’annonce de sa disparition, le président Mikhail Saakachvili a convoqué son gouvernement en urgence. “C’est un coup terrible pour notre nation et pour moi” a-t-il dit. “J’ai perdu un ami très proche, mon conseiller le plus loyal, et un compagnon d’armes”. Le président géorgien l’avait nommé à la tête de son gouvernement il y a un peu moins d’un an. Il avait débuté sa carrière politique avec l’ancien président Chevernadzé. Zourab Jvania s‘était ensuite rallié à l’opposition et avait joué un rôle majeur dans l’organisation de “la révolution de la rose” en 2003. Son décès laisse donc un grand vide politique. Il était l’un des hommes les plus expérimentés de Géorgie, considéré comme l’un des moteurs des réformes économiques. Le président assure son intérim pendant sept jours, le temps de désigner un nouveau Premier ministre, probablement issu de son propre camp.

Zourab Jvania sera inhumé dimanche. Son cercueil repose dans la maison familiale. Sa mort porte un nouveau coup au pays, frappé il y a deux jours par un attentat à la voiture piégée.
Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Irlande du Nord : le crise s'aggrave