DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rosneft devrait rembourser 370 millions d'euros

Vous lisez:

Rosneft devrait rembourser 370 millions d'euros

Taille du texte Aa Aa

La controverse qui entoure la renationalisation de la principale unité de production du groupe pétrolier russe Ioukos, est en train de prendre une nouvelle tournure après la demande de remboursement de prêt dont ferait l’objet Iougansk, l’unité de production en question, et dont le nouveau propriétaire n’est autre que Rosneft : une compagnie pétrolière publique. Le consortium bancaire occidental, dirigé par le groupe français Société Générale réclame le remboursement d’un prêt de 540 millions de dollars soit environ 370 millions d’euros au nouveau propriétaire de Iougansk, soit environ la moitié du prêt total accordé par ce consortium. La Chine de son côté a démenti les rumeurs de presse affirmant que Pékin avait aidé par un prêt Rosneft à acheter Iougansk.141“Je peux vous dire clairement que la Chine n’a accordé de prêt à aucune compagnie pétrolière russe pour le rachat de Iougansk, a démenti le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères”. Le 19 décembre 2004, la vente aux enchères de Iougnaskneftgaz, la principale unité de production de Ioukos était remportée par une société appelée Baïkal Finance Group pour la somme de 7 milliards et 210 millions d’euros. Cette société fut ensuite rachetée par Rosneft.