DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un haut responsable de l'ONU accusé de conflit d'intérêt

Vous lisez:

Un haut responsable de l'ONU accusé de conflit d'intérêt

Taille du texte Aa Aa

Un haut responsable de l’ONU est mis en cause dans le scandale du programme irakien “pétrole contre nourriture”. Un premier rapport d’enquête incrimine l’ancien directeur du programme aujourd’hui à la retraite Benon Sevan et l’un de ses subalternes toujours en activité, Joseph Stephanides. D’après Paul Volker, ancien président de la réserve fédérale américaine chargé de l’enquête, les deux hommes seraient coupables de conflit d’intérêt.

Selon le rapport, Benon Sevan a fait preuve d’une conduite malhonnête d’un point de vue éthique et qui compromet l’intégrité des Nations unies. L’intéressé dément, par la voie de ses avocats. Il estime même être le bouc émissaire de ce scandale. Le secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, a lui annoncé qu’il comptait prendre des mesures disciplinaires à l’encontre des responsables. Le programme “pétrole contre nourriture” avait été mis en place de 1996 à 2003 pour alléger l’impact de l’embargo imposé au régime de Saddam Hussein. Il était censé permettre à Bagdad de vendre du pétrole en échange de biens de première nécessité. Perverti par le gouvernement irakien de l‘époque, plusieurs milliards de dollars du programme ont été détournés.