DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le coq laisse présager une année agitée

Vous lisez:

Le coq laisse présager une année agitée

Taille du texte Aa Aa

A quelques heures de l’entrée ce mercredi dans l’année du coq, les préparatifs s’accélèrent en Chine. Le calendrier lunaire est associé chaque année à l’un des douze animaux du zodiaque, dont la personnalité est censée influencer les caractéristiques des douze mois qui viennent.

Volatile au plumage éclatant mais à l’humeur brusque, le coq est considéré à la fois comme travailleur et vantard, signe d’une année qui s’annonce agitée et ou le pire devrait cotoyer le meilleur selon les devins traditionnels chinois. Comme dans le reste du monde, chaque nouvelle année est signe d’espérance. Un optimisme partagé par certains astrologues qui annoncent même que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Il tombera amoureux de Condoleezza Rice, la nouvelle secrétaire d’Etat américaine. D’autres prédisent en revanche un conflit entre la Chine et le Japon et des infections respiratoires importantes. Par le passé, les années du coq se sont révélées néfastes. En 1909, le Japon a envahi la Corée, en 1933 Hitler est arrivé au pouvoir et en 1945, la deuxième guerre mondiale s’est achevée par deux bombes atomiques sur le Japon. Quoi qu’il arrive, les Chinois restent fidèles à la tradition et c’est par millions qu’ils voyageront dans tout le pays afin d’y visiter au plus vite toute leur famille.