DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentat en Espagne : condamnation et fermeté du gouvernement

Vous lisez:

Attentat en Espagne : condamnation et fermeté du gouvernement

Taille du texte Aa Aa

Pour José Luis Zapatero, le Premier ministre espagnol, il n’y a pas de place pour l’ETA dans la démocratie. “Je veux dire aux terroristes de l’ETA et à tous ceux qui les soutiennent qu’ils n’ont pas de place dans la société civile et politique. Les bombes ne mènent qu‘à la prison. Je voudrais aussi leur dire ainsi qu‘à toute la société que l’avenir du Pays basque au sein de l’Espagne sera construit malgré eux et contre eux. “

Le ministre espagnol de l’Intérieur José Antonio Alonso a lui aussi condamné cet attentat et rappelé la fermeté de l’Etat face à l’organisation : “ La bande terroriste ETA est affaibli : elle n’a pas d’avenir politique, pas d’avenir social mais elle conserve des capacités opérationnelles. C’est pourquoi nous devons avoir la plus grande détermination démocratique pour lutter contre le terrorisme et nous devons maintenir la pression policière et judiciaire sur l’ETA. Il faut combattre l’organisation avec tous les moyens que nous donne l’Etat de droit.”