DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

J-P. Raffarin : "Il faut que le Non existe pour que le Oui gagne"

Vous lisez:

J-P. Raffarin : "Il faut que le Non existe pour que le Oui gagne"

Taille du texte Aa Aa

Dîner de travail à Bruxelles pour José Manuel Durao Barroso et Jean Pierre Raffarin : le président de la Commission européenne et le Premier ministre français ont notamment discuté du référendum sur la Constitution. Jean Pierre Raffarin, dans une interview accordée au correspondant d’Euronews à Bruxelles, revient sur la consultation en Espagne le 20 février prochain : “Oui, nous attendons un message positif de l’Espagne. Le président Chirac est d’ailleurs aujourd’hui en Espagne pour participer à ce message positif. Nous considérons que vraiment l’Union Européenne est face à un choix historique.”

Certains s’inquiètent d’un “non” français ou le oui à encore perdu du terrain dans les sondages. Jean Pierre Raffarin reste serein : “Il faut que le NON existe pour que le OUI gagne. Le NON porte des inquiétudes, l’inquiétude de l’emploi, l’inquiétude de la diversité culturelle, de l’identité nationale, de la mondialisation, du modèle anglo-saxon. Il y a dans le NON de vraies inquiétudes, le NON n’est pas une réponse, le NON est une question, une question de gens qui sont préoccupés.” En France le oui reste majoritaire mais fragile. La date du référendum n’a pas encore été fixée mais il doit se tenir avant l‘été.A une semaine du référendum espagnol, Jose Luis Rodriguez Zapatero, Jacques Chirac et Gerhard Schroeder s’exprimeront tour à tour sur la Constitution à Barcelone ce soir. Un exercice qu’ils ont baptisé pour l’occasion “devoir civique européen”. Une soirée animée par le directeur de la rédaction d’Euronews. A suivre sur notre antenne à partir de 19 heures.