DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dresde : la commémoration des bombardements ternie par les néo-nazis

Vous lisez:

Dresde : la commémoration des bombardements ternie par les néo-nazis

Taille du texte Aa Aa

Dresde, symbole de la souffrance des civils allemands durant la Seconde Guerre mondiale, refuse de laisser l’extrême droite récupérer ses victimes. Soixante ans jour pour jour après le bombardement intensif de la ville par l’aviation britannique et américaine en 1945, les habitants et les autorités ont rendu hommage dimanche aux 35.000 morts, le bilan généralement estimé par les historiens.

La ville martyre s’est aussi organisée pour contrer l’exploitation que les néo-nazis font de l‘évènement. Entre 3.000 et 4.000 militants d’extrême droite ont défilé dans les rues de Dresde. Le parti néo-nazi NPD se sent fort après un bon score aux élections régionales de la Saxe en septembre dernier : il a fait entrer douze députés au Parlement régional. Un important dispositif policier a permis d‘éviter avant tout des affrontements entre les néo-nazis et des militants d’extrême gauche.