DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'UE planche sur la réforme du pacte de stabilité

Vous lisez:

L'UE planche sur la réforme du pacte de stabilité

Taille du texte Aa Aa

Elle est en bonne voie, mais encore trop floue. La réforme du pacte de stabilité est l’objet de toutes les attentions, avec la réunion des ministres européens des Finances, les 12 de la zone euro ce mercredi, les 25 de l’Union ce jeudi. Alors oui, même si des difficultés persistent, une réforme sera engagée semblent vouloir dire les Etats membres et la Commission européenne. Mais attention, prévient Joaquin Almunia commissaire aux Affaires économiques, pas question de modifier la règle d’or du pacte de stabilité :

La Commission se prononce contre l’exclusion de n’importe quelle dépense publique du calcul des déficits qui ne doivent pas dépasser 3 % du PIB. La présidence luxembourgeoise a répété et je suis d’accord qu’il ne serait pas possible d’exclure une dépense du calcul du déficit”.En fait, à défaut de modifier cette règle de 3 % du PIB, il s’agirait de l’assouplir, en allongeant par exemple les délais des pays fautifs pour rentrer dans le rang, en tenant compte davantage de la situation économique des pays en déficit, de leur croissance potentielle et de leurs efforts en matière de réformes des retraites. La décision finale de réformer ou non le pacte de stabilité sera prise début mars.